Décroissance ou décadence – Vincent Cheynet

Une croissance infinie dans un monde fini est impossible : ce constat enfantin, même des économistes commencent à le faire. Se heurtant aux limites physiques de la planète, l’activité économique ne pourra plus connaître les forts taux de croissance qui ont été les siens au cours du XXe siècle. Face à la raréfaction des ressources naturelles et au dérèglement climatique, nous devons réduire drastiquement notre production et notre consommation. Mais cette évidence est si déstabilisante que nous en faisons le déni : le culte de la croissance pour la croissance s’est imprégné en chacun de nous. Tout est fait pour refuser de remettre en cause notre confort et notre mode de vie. L’idolâtrie du développement sans fin a beau être absurde et mortifère, nous réduisant à un statut mutilé de producteur-consommateur, elle est devenue un « fait anthropologique total » qui traverse toute la société et concerne toutes les dimensions de notre être. Hérésie des temps modernes, la décroissance oppose un non séditieux à l’idéologie du sans limite.

«Dans la société de l’illimité il est des mots qui sonnent comme hérétiques : “décroissance” bien sûr, “austérité”, “moins”… tous ces termes viennent rompre avec l’imaginaire du libéralisme. Bien entendu, une cohorte de pères la morale, jouant le rôle d’agents de la police de la pensée, accuseront tous ceux qui les utilisent d’être, par exemple, “des dames patronesses qui expliquent au petit peuple comment se passer de ce qu’il n’a pas”, des “gosses de riches parfaitement égoïstes” qui “laissent à son sort le milliard d’êtres humains qui vit avec moins de 1 dollar par jour”, etc. Il est dans la nature des puissances possédantes d’instrumentaliser ceux qu’elles spolient pour dénigrer ses dissidents. »

Rédacteur en chef du journal La Décroissance, Vincent Cheynet (né en 1966) est l’un des principaux initiateurs du mouvement politique de la décroissance, apparu en France au début des années 2000.

Interview de Vincent Cheynet dans Le Berry républicain.

Interview dans La Vie.

Débat sur LCP.

Recension sur le blog de Patrice de Plunkett.

Recension dans L’Homme nouveau.

Recension parue dans Le Berry républicain.

Recension parue dans Kairos.

Recension parue dans Le Monde diplomatique.

Pages  : 192

Format : 13,6 x 22 cm

Prix : 12 €

Parution : mars 2014

ISBN : 979-10-92605-03-7

_____________________________________________________
Vous pouvez commander ce livre auprès de votre libraire. Pour nous l’acheter directement, vous pouvez nous envoyer un chèque de douze euros (frais de port gratuits) à l’adresse :
Éditions Le Pas de côté – 27 rue Riparia – 18100 Vierzon
ou payer par carte bancaire, à l’aide du paiement sécurisé Paypal :




Comments are closed.