Détruisons les machines – Samuel Butler

Jusqu’où nous conduira le développement technique ? Le genre humain ne risque-t-il pas de se faire submerger ? Face à la montée en puissance des machines, Samuel Butler sonne l’alarme. Ou bien les hommes acceptent de se laisser asservir par un progrès qu’ils ont déchaîné, et consentent à leur statut de rouages d’une machinerie qui ne cesse de grossir ; ou bien ils reprennent le contrôle de leurs créations, s’opposent à leur essor, et détruisent leurs maîtres d’acier.

« Jour après jour, les machines gagnent du terrain sur nous ; jour après jour nous leur sommes plus asservis ; chaque jour de plus en plus d’hommes sont liés à elles comme des esclaves pour s’en occuper, chaque jour un plus grand nombre consacrent l’énergie de toute leur existence au développement de la vie mécanique. L’heure viendra où les machines détiendront la véritable suprématie sur le monde et ses habitants. Nous pensons qu’une guerre à mort devrait leur être déclarée sur-le-champ. Toute machine de n’importe quel type devrait être détruite par celui qui se soucie de son espèce. Ne faisons aucune exception, pas de quartier ! »

Lecteur atypique de Charles Darwin, profondément influencé par L’Origine des espèces, l’écrivain britannique Samuel Butler (1835-1902) livre ici une réflexion philosophique sur l’homme et la technique, soutenue par une verve satirique et pamphlétaire à la Jonathan Swift. Ce livre regroupe l’article « Darwin parmi les machines », paru en 1863, et « Le livre des machines », publié dans le roman utopique Erewhon en 1872.

Traduit de l’anglais par Marine Girot et Pierre Thiesset.

Illustration de couverture : Stéphane Torossian

Recension parue dans Le Berry républicain.

Recension parue dans Silence.

Recension publiée sur le site de la décroissance conviviale.

Recension parue dans L’Écologiste.

Recension parue dans La Nef.

Pages : 96

Format : 9 cm x 14,5 cm

Prix : 6 €

ISBN : 979-10-92605-02-0

Les propos de Samuel Butler étaient prémonitoires. Voici, en vidéo, une illustration de la soumission contemporaine de l’homme à la mégamachine : toute la société française est priée de se mobiliser pour l’Innovation, pour la Recherche, pour la Compétitivité et la Croissance de la production. La Science et la Technique dictent le rythme du progrès, les bipèdes s’adaptent.

_____________________________________________________
Vous pouvez commander ce livre auprès de votre libraire. Pour nous l’acheter directement, vous pouvez nous envoyer un chèque de six euros (frais de port gratuits) à l’adresse :
Editions Le Pas de côté – 27 rue Riparia – 18100 Vierzon
ou payer par carte bancaire, à l’aide du paiement sécurisé Paypal :




Comments are closed.