Le Berry républicain, 7/10/15

En composant cette copieuse an­thologie, l’éditeur vierzonnais Pierre Thiesset s’est atta­ché à « retracer une résistance mécon­nue menée contre la ploutocratie pétaradante ». Le re­cueil compile des centaines d’extraits d’articles de presse, d’ouvrages, de cari­catures, publiés au tournant des XIXe et XXe siècles, dénonçant les méfaits de la voiture. Et autant dire que les pamphlétaires de la Belle époque n’y al­laient pas avec le dos de la cuillère. Certains appelaient à jeter des clous sur les routes, d’autres préconisaient de tirer sur les conducteurs. Radical ! Et quand en 1895, alors que la voiture n’en est qu’à ses balbutiements, un chroniqueur annonce des villes enva­hies d’automobiles, de« vacarme » et de « vapeurs », on ne peut s’empêcher de songer à nos mégapoles embouteillées du XXIe siècle. Prophétique ?

Vincent Michel, Le Berry républicain, 7 octobre 2015.

Comments are closed.